Autour du Vin

Autour du Vin

Les arts de la table ne concernent pas uniquement la cuisine ou la décoration de table, mais aussi l’œnologie, la science du vin avec le choix du bon accessoire vin. Cela part de la culture de la vigne à l’élaboration du vin, puis à sa conservation et enfin sa dégustation.

Découvrir le vin

Lors d’un repas de fête entre amis ou avec la famille, il est important de maîtriser les accords mets-vins. Si vous avez des lacunes sur l’univers du vin, il est aisé de nos jours de suivre une formation d’initiation à la dégustation. Vous pouvez suivre des cours d’œnologie dans des régions viticoles aux nombreux terroirs, tels que le Bordelais et son célèbre Saint-Émilion, ses médocs avec des crus classés ou ceux de la Vallée du Rhône.

Initiez-vous à la dégustation de Bourgogne, de vins de Côtes du Rhône, de vins d’Alsace, de ceux du Languedoc-Roussillon ou du Beaujolais, etc. Découvrez les saveurs et les arômes incomparables d’un Châteauneuf du Pape, de divers vins AOC. Faites-vous offrir une initiation à la dégustation avec des cours de dégustation qui vont vous réveiller les papilles.

Découvrez les processus de fabrication d’un vin blanc ou d’un vin rouge commentés par un vigneron depuis la plantation des cépages, des différentes espèces de vignes (Chardonnay, Sauvignon, Syrah, etc.) dans les hectares de vignes, les vendanges, le processus de vinification jusqu’à la mise en bouteille.

Les cadeaux autour du vin

De nos jours, il existe des coffrets cadeau pour une soirée dégustation ou une journée d’œnotourisme en visite guidée dans un domaine viticole le long de la route des vins. À travers les ateliers œnologiques, côtoyez les vignerons, évoluez dans les caves et vivez une analyse sensorielle unique.

Par ailleurs, il existe toutes sortes de cadeaux pour un sommelier en herbe. Nous retrouvons comme accessoire vin les traditionnels verres à vin, si possible des verres à pied. Il existe également des supports de bouteille de vin qui permettent de manipuler avec précautions certains grands millésimes.

Démarquez-vous avec un autre accessoire vin, l’aérateur de vin qui permet d’oxygéner le vin sans avoir à ouvrir la bouteille à l’avance ou des bouchons verseur, qui ne laisseront aucune goutte sur votre nappe. Offrez un seau à vin qui permettra au vin de garder sa fraîcheur ou plusieurs bouchons de bouteilles, incontournables pour conserver votre vin.

La préparation de son vin

Alors faut-il ouvrir son vin à l’avance ? Faut-il le décanter ? Doit-on chambrer un vin ? Toutes ces questions vous viennent à l’esprit lorsque vous vous retrouvez devant votre bouteille.

La température de service d’un vin est primordiale. Trop froid, le vin se referme, trop chaud, il donne un goût trop marqué d’alcool en bouche. Les règles sont les suivantes :

  • les champagnes doivent être frais à environ 9°C ;
  • les vins blancs secs se servent entre 11 et 12°C ;
  • les vins rouges sont au mieux vers 16 à 17°C ;
  • les vins blancs liquoreux ou moelleux entre 10 et 13°C.

Quels vins faut-il décanter ?

Afin de déguster vos vins de Bourgogne, de Bordeaux, de Côtes du Rhône dans les meilleures conditions, il faut déterminer s’il s’agit de vins jeunes ou de vieux vins. Sur un jeune vin, la décantation dans une carafe à fond large permet de libérer ses arômes.

En revanche, décanter un vin plus vieux est une opération délicate et peut abîmer le vin. Il faut utiliser une carafe plus étroite pour décanter le vin avant de le servir. Renseignez-vous bien si le vin choisi pourra le supporter.

Les vins blancs liquoreux et moelleux (en exemple le Sauternes, cépage Sauvignon) ne doivent être ni décantés, ni ouverts à l’avance.

Que signifie chambrer un vin ?

Chambrer un vin est une pratique ancienne qui consistait à remonter le vin de la cave et à le mettre dans une chambre à 16 ou 18°C. Cela ne concerne que les vins rouges. Les bouteilles étaient mises en chambre quelques heures avant la dégustation du vin.

À retenir : la conservation de son vin

Idéalement, il faudrait posséder une cave à 12°C avec un sol en terre battue. Les chocs thermiques sont mauvais pour le vin, mais la montée de la température en douceur au moment de l’été (18°C maximum) ne provoquera pas de dégâts sur le vin.

Autres facteurs fondamentaux : l’humidité de votre cave, soit 70 % est recommandée, quitte à arroser le sol. L’obscurité de votre cave doit être totale, utiliser une ampoule à faible intensité et bannissez les néons.

Il est à souligner que les vins français et leurs appellations sont parmi les plus prestigieux vins du monde grâce aux nombreux domaines viticoles que possède la France.