Sélectionner une page

Crozes-Hermitage, une appellation de la Drôme, qui fait frétiller les papilles rien qu’à l’évoquer. Ici notre choix s’oriente vers la belle syrah. Ce cépage délicatement animal, qui révèlent, selon la main de son vinificateur, des effluves de fruits profonds, de belles épices, et parfois une fraiche animalité. 

Des vins de caractère que l’on appréciera ouvrir en avance. La syrah, cépage naturellement réducteur, aime l’air, croyez-nous. Voici trois accords simples et sapides.

1 – L’accord envoutant– Crozes-Hermitage – Alain Graillot & sa souris d’agneau cuite au four, et aux herbes aromatiques.

Que nous raconte cette cuvée ? 

Un vin qui révèle, dès le nez, et sans pudeur, un fruité frais et juteux. Se lie à ces effluves de fruits, le fruit de l’olivier. De la tapenade même ! La salivation se bouscule rien qu’à sentir le vin, alors on y plonge les lèvres. Cette fraicheur acidulée se confirme, la profondeur de la texture se précise. Le vin dévoile un fruit noir, une baie de cassis lardée, une pointe de cacao au poivre noir. Le grain de tanin est souple et poudré, laissant la fin de bouche joliment croquante. Les notes d’herbes aromatiques nous font un pont tout tracé avec l’assaisonnement de notre viande.

Leslie de Maîtres d’Accords vous plonge dans le verre. 

Frais, juteux, olive, tapenade, origan, lardé, cassis, myrtille, prune, cacao, terroir, épicé, amande fraiche. Profondeur, matière, fraicheur, acidulé, garigue, poivré, croquant, tanin précis, poudrés, souplesse, harmonie, aérien.

Que nous raconte l’accord? 

Le choix de la viande répond à la texture souple et tendre du vin. Délicatesse, matière lisse et satinée, le mets et le vin se répondent sur un accord de similitude. Les deux fondent ensemble et glissent en bouche tout en gardant leurs caractères bien marqués. Les herbes aromatiques qui accompagnent la souris d’agneau sont de vrais exhausteurs de la part épicée et animale de cette cuvée de syrah, jeune et dynamique. L’agneau vient renforcer la gourmandise fruitée et amandée du vin. Ajoutez une pointe de citron jaune à la viande pour renforcer l’acidité, si vous aimez ça.

A vous de jouer : 

Retrouvez cette syrah incontournable ici

Ingrédients pour 2 personnes 

  • 2 belles souris d’agneau
  • Romarin, thym, herbes de Provence
  • Huile d’olive, sel, poivre

Recette : 

1 – Préchauffez votre four à 200°

2 – Placez vos souris d’agneau sur une plaque à cuisson. Déposez un gros filet d’huile d’olive sur la viande. Saupoudrez-les de vos herbes aromatiques à convenance. 

3 – Enfournez environ 40 minutes (selon la taille). Vérifiez la cuisson, la viande de doit pas être sèche.

Pour voyager encore plus loin : 

Pour un effet terroir assuré, servez sur notre belle planche en bois, avec un bol de purée maison.

———————————

2 – L’accord douillet – Crozes-Hermitage Rouge “Les Jalets” BIO – Jaboulet & son omelette aux cèpes

Que nous raconte cette cuvée ? 

Un nez sémillant qui demande un peu d’ouverture pour laisser exprimer la fraicheur floral. Dans un registre un peu végétal ce millésime solaire est ambigu. Le vin reste souple, le tanin présent et une matière en bouche assez fluide. La finale en revanche pose les bases de 2018, solaire, chaleureux. N’hésitez pas à rafraichir légèrement cette cuvée pour adoucir l’ensemble.

Leslie de Maîtres d’Accords vous plonge dans le verre. 

Végétal, fruits noirs, baies noires, myrtille, pétale de rose, poivre réglissé, rhubarbe, écorce de réglisse, graine de fenouil, épice. Souple entrée de bouche, chaleureux, solaire, cacao.

Que nous raconte l’accord ? 

L’idée est de dompter le ressenti solaire, sans le renforcer par l’accord. L’œuf est une très bonne alliée pour tamiser et tapisser le palais de sa texture duveteuse, et laisse tout l’espace aromatique aux cèpes.

L’accord renforce l’animalité du vin, ainsi que sa partie épicée. Le caractère végétal se transforme en un caractère bien plus sous bois, humus, avec cette noble austérité qui ressert et rafraichi légèrement la fin de bouche.

A vous de jouer : 

Retrouvez notre cuvée de Crozes-Hermitage avant de foncer au marché chercher les œufs et les cèpes. C’est ici.

Ingrédients pour 4 personnes 

  • 9 œufs bio
  • 500 g de cèpes frais
  • 1 gousse d’ail
  • 25 g de beurre
  • sel, poivre

Recette : 

1 – Brossez vos cèpes pour retirer la terre. Ne jamais les laver à l’eau. Coupez l’extrémité du pied si besoin. Coupez les cèpes en petites lamelles.

2 – Dans un bol : cassez les œufs, salez et poivrez, et mélangez jusqu’à obtenir une texture uniforme.

3 – Coupez l’ail en tout petits morceaux

4 – Dans une poêle chaude, mettre le beurre, l’ail et les lamelles de champignon, faire revenir. Ajoutez les oeufs en remuant l’ensemble

5 – Retirez du feu quand la texture plus ou moins baveuse vous convient. 

————————–

3 – L’accord qui surprend – Crozes-Hermitage rouge “Certitude” – François Villard x son rouget en tapenade

Que nous raconte cette cuvée ? 

Une petite merveille de sapidité. Cette cuvée suave et satinée, reste d’une grande fraicheur du début à la fin. Une ouverture empreinte de notes salivantes d’olive, de tapenade qui se mixent avec un peu d’air au caractère d’un fruit sanguin et légèrement lardé. Une syrah généreuse et profonde, un beau jus croquant de groseille mûres et des tanins bien intégrés. La légère salinité en fin de bouche vous laisse sur ce bien nommé goût de reviens-y.

Leslie de Maîtres d’Accords vous plonge dans le verre. 

Olive, fraicheur, tapenade, sanguin frais, herbe aromatique, gentiane, lardé, fruit dense, profondeur, généreux, humus, juteux, satiné, fruits rouges mûrs, tanins souples, salinité, salivant.

Que nous raconte l’accord ? 

Totalement sorti des sentiers battu on vous l’accorde, mais les notes fraiches de tapenade de la cuvée nous ont donné envie de surfer avec les différentes expression de la salinité. Celle du rouget, celle de la tapenade d’olive noire et celle de la finale de notre vin. Très belle harmonie. La chair délicate du poisson se lie à la texture raffinée du vin. L’accord ressert subtilement la sensation en fin de bouche et donne du mordant à la finale, tout en allongeant un peu plus les jolis amers de notre syrah.

A vous de jouer : 

Préparer vous pour ce bel accord, avec la certitude de vous régaler, en retrouvant la cuvée de François Villard ici.

Ingrédients pour 2 personnes

  • 6 petits rougets écaillés
  • 100 g de tapenade (noire de préférence)
  • 50g de lard
  • 2 petits oignons nouveaux
  • Beurre, huile d’olive
  • Sel, poivre

Recette : 

1 – Passez les rougets écaillés dans la farine. Faites-les dorer dans une poêle chaude avec de l’huile d’olive et une noisette de beurre.

2 – Déposez les rougets sur un plat en ajoutant une quenelle de tapenade

3 – Servez avec un peu de riz revenu avec les petits oignons et le lard, et régalez-vous bien.