Rosé champagne

Délice et dégustation de Champagne rosé.

Si le monde des vins tranquille est complexe et varié, il en est de même dans l’univers des champagnes. Choix des cépages, des dosages, temps d’élevage sur lattes. Et si on s’attardait un peu sur le champagne rosé, qui est-il vraiment ?

Souvent considéré, à tord, comme un champagne de dessert, le champagne rosé retrouve de plus en plus ses lettres de noblesse. Les grandes maisons de champagne, tout comme certains vignerons et vigneronnesindépendants, travaillent leurs cuvées de champagne rosé avec moins de sucre et bien plus d’élégance qu’auparavant.

Plongeons le nez et la bouche dans cette jolie bulle colorée. Vino Store, votre caviste en ligne vous en dit plus sur le champagne rosé.

Dis Vino Store, comment est fait le Champagne rosé ?

Tout comme les vins rosés tranquilles, il y a deux méthodes de vinification du champagne rosé.

La première : Le champagne rosé de saignée.

C’est une méthode avec laquelle on laisse macérer les raisins (cépages rouges) avec les peaux. Le jus prend une teinte rosée à ce moment là, en plus d’une aromatique singulière, souvent de jolis fruits rouges acidulés.

La deuxième : le Champagne rosé d’assemblage. Ici on assemble du moût de raisin (cépage blanc ou noir), mais le jus est blanc, avec un petit peu de vin rouge champenois.

Les champenois sont les seuls à pouvoir utiliser cette méthode de vinification assez particulière.

De la même façon que les champagnes ne sont pas forcément issus d’un seul millésime, sauf les cuvées des meilleures années qui peuvent être millésimées. Encore une petite fantaisie du champagne.

Y’a t-il une région de prédilection pour le champagne Rosé ?

Ces différentes techniques peuvent être utilisées partout en champagne.

Simplement pour les rosés d’assemblage, encore faut-il produire des vins rouges.

Disons que l’on peut produire des champagnes rosés à partir du moment ou l’on vendange des cépages rouges, à savoir : le pinot noir ou le meunier.

Qu’a t-il de si spécial ce champagne rosé?

Alors non, qu’on se le dise tout de suite, le champagne rosé n’est pas un champagne de fille, et ce n’est pas non plus un champagne nécessairement sucré, au contraire.

Les amateurs et amatrices de boisons à la bulle de caractère vous le diront, les champagnes rosés sont travaillés avec les mêmes ambitions que les champagnes blancs.

Et au contraire, le fait de subir soit une macération avec les peaux, soit un assemblage avec du vin rouge, apporte aux flacons de champagnes rosés un caractère vineux et tannique que les autres champagnes n’ont pas.

D’ailleurs, plus la macération est longue, plus les champagnes rosés sont puissants.

Ce qui en fait, selon les doses de sucres ajoutées dans la liqueur d’expédition, de réels compagnons de gastronomie.

Là où les gouts diffèrent des autres champagnes, c’est sur les expressions aromatiques. Souvent une tonalité plus fruits rouges, petites baies croquantes, juteuses et acidulées, ainsi qu’une structure tannique plus ou moins présente.

Et oui les champagnes rosés, eux aussi peuvent-être sec, voir extra sec, à savoir pas sucré du tout.

Le champagne rosé est-il plus cher que les autres ?

Il est courant de penser que le champagne rosé est cher. Or, ce n’est pas tout à fait le cas. Bien que certaines maisons de champagne  produisent des bulles rosés à un prix un peu plus élevé que leur brut de base par exemple. Les cuvées de champagne rosée sont rarement les plus chères des gammes, ni des grandes maisons, ni des vignerons et vigneronnes indépendants.

A la grand question du rapport qualité prix, nous vous encourageons grandement à aller vous balader dans le vignoble champenois. Aller à la rencontre des vignerons et vigneronnes ou même des grandes maison de champagne, reste à notre sens, le meilleur moyen de se faire sa propre idée.

Sinon la lecture de la presse spécialisée, comme la revue des vins de France ou encore les guides (RVF, Hachette), pourront aussi vous orienter.

Quand et avec quoi déguster du champagne rosé?

Voici une sélection de coup de cœur des beaux accords avec nos champagnes rosés. En apéritif, en entrée, à table sur vos plats de résistance, sur vos formages et même parfois au dessert. Le champagne est un compagnon idéal de la gastronomie et même de vos diners tranquillou.

Le premier : un accord mets vin tout en couleur : La cuvée Royale Reserve Rosé – de la maison de champagne Philipponnat, avec un pâté en croûte.

Car mine de rien, quand les couleurs s’accordent, ça rend la dégustation un cran plus plaisante. Et croyez-nous, ce pairing est un incontournable, une sort de « must-eat ».

Le deuxième : un accord élégant. Toujours avec la cuvée Royale Reserve Rosé – de la maison de champagne Philipponnat, mais cette fois ci avec une tarte fine aux courgettes et chèvre frais.

Amateurs et amatrices de finesse, cet accord est pour vous.

Il est grand temps de déguster ces deux accords mets et champagne . Retrouvez nos champagnes rosés sur notre cave en ligne, dans notre sélection de champagne.

Voici le seul résultat