Champagne - Par types

A chacun son type de champagne !

Le fameux, l’illustre compagnon des moments importants, nous avons
nommé le Champagne, est à lui seul une boisson qui donne le sourire rien
qu’à prononcer son nom.
Pendant longtemps considéré comme un produit de luxe réservé aux
grandes occasions, le champagne voit ses styles évoluer et son mode de
consommation se transformer.
On le consomme de l’apéritif jusqu’au dessert en passant évidemment par la
table. De plus en plus de chef s’emparent du champagne pour créer des
accords mets vins, et les sommeliers et sommelières le recommandent aussi
bien pour ouvrir les papilles, que pour accompagner un plat robuste.
Entrez dans la bulle et nous vous en disons plus les types de champagnes
qui existent et leurs spécificités.

Le pourquoi du comment des différents types de champagne.

Et si on commençait par voir comment on fait le champagne ?
Le champagne c’est avant tout du vin, et oui ! C’est pour ça qu’il va si bien à
table.
Ce qui le fait devenir champagne, c’est la deuxième fermentation en
bouteille, appelée aussi la prise de mousse. Une fois que le jus de raisin a
fermenté et est devenu un vin tranquille, le vin est mis en bouteille avec un
ajout de liqueur de tirage (vin tranquille + levure + sucre), qui provoquent
une deuxième fermentation. Le gaz comprimé dans la bouteille se dissous
dans le vin, et boom, champagne !
Ensuite, et c’est là que la différentiation dans les styles de champagne va se
jouer, on dégorge, c’est à dire on expulse les levures mortes à la suite de la
seconde fermentation, et on ajuste le niveau du champagne en bouteilles,
avec une autre liqueur. La liqueur d’expédition, qui peut être un mélange de
vin et de sucre, ou bien uniquement de vin.
C’est cette quantité de sucre qui déterminera le style du champagne. Allant
d’un champagne brut nature (sans sucre au dosage), à un champagne doux
(avec pas mal de sucre).
Ensuite au delà des styles de champagne déterminés par le dosage, on aura
aussi des types de champagnes différents selon les cépages.

Les amateurs et amatrices ont un vaste choix de goût et de couleurs, et les
maisons de champagne une large gamme à visiter.

Les goûts et couleurs du champagne.

Travaillé en monocépage ou en assemblage, le champagne est un des rares
vin qui ne doit pas forcément mentionner de millésime.
Les récoltes de base d’une année sont la plupart du temps assemblées à des
vins de récoltes ultérieures, qu’on appelle vin de réserve.
Seuls les champagnes millésimés doivent être issus de la récolte de la même
année, et dans ce cas le millésimes est indiqué sur l’étiquette. Ici les
contraintes d’élevage sont plus exigeantes, (plus longues : 15 mois
d’élevage sur latte pour les champagnes non millésimés, et 3 ans minimum
pour les millésimés)
Revenons à nos cépages, voici les petits noms qui sont donnés aux
champagnes.
Le Blanc de Blancs est un champagne issu uniquement d’un cépage blanc,
en l’occurrence la quasi majorité étant le chardonnay, un blanc de blancs est
un 100% chardonnay.
A la robe plus jaune citron pâle, clair. Et généralement de jolis arômes de
fruits frais, de citron, et parfois des arômes pâtissiers.
Le Champagne Blanc de Noirs est un champagne issu de cépages noirs, le pinot noir et/
ou le meunier.
Avec pour les pinot noirs, une robe généralement tintée d’une pointe de
rose et pour le meunier un caractère plus marqué de jaune paille.
Le pinot noir est souvent un champagne assez floral et délicat. Le meunier
quant à lui est très singulier, avec un caractère rustique marqué en bouche,
qui se révèle d’une grande structure quand il est bien dompté.
Et pour finir nous avons les champagnes rosés, qui se produisent de deux
façons :
Champagne rosé de saignée : Issu de cépages rouges foulés avec leurs peaux
et légèrement macérés pour donner goût et couleur.
Champagne rosé d’assemblage. On assemble du champagne blanc avec du
vin rouge champenois.

Et le dosage alors, ça donne quoi comme style de champagne?

La dose de sucre utilisée dans la liqueur de tirage détermine le style de
champagne. Votre caviste en ligne vous fait la liste.
Champagne Brut Nature : aucun dosage n’a été ajouté.
Champagne Extra Brut : entre 0 et 6g de sucre par litre.
Champagne Brut : moins de 12g de sucre par litre.
Champagne Extra Sec : entre 12 et 17g de sucre par litre.
Champagne Sec : entre 17 et 32g de sucre par litre.
Champagne Demi-Sec : 32 à 50g de sucre par litre.
Champagne Doux : plus de 50g de sucre par litre.

Les régions de champagne

On entend souvent parler des plus connues : La Côte des Blancs, la
Montagne de Reims, la Vallée de la Marne et la Côte des Bar. La côte de
Sézanne et Vitry le François, bien que plus discrètes, sont deux autres
régions viticoles de la champagne.
Chaque région à ses terroirs propres, ses cépages de prédilection, ces styles
de champagne.
En champagne 7 cépages sont autorisés, mais seuls 3 cépages dominent
massivement : Le chardonnay, le pinot noir et le meunier.
Sur les 319 crus (communes) où l’on produit du champagne, 17 villages
sont classés grands crus et 42 villages sont en premier crus.

Voilà, vous savez tout !
Retrouvez dès maintenant les champagnes de notre sélection en ligne, et
surtout régalez-vous de toutes ces bulles.