Gin

Découvrez l’univers cristallin du gin

Le Gin, boisson spiritueuse multiple aux contours à la fois frais et amples. Un alcool transparent aux degrés alcooliques qui se mettent au service d’une aromatique riche et variée. Si la base des flacons de cette boisson est empreinte de baies de genièvre, cette baie exceptionnellement charnue et façonnée, l’univers de tous les aromates que l’on peut choisir d’incorporer en macération ou en infusion, en font un alcool extrêmement versatile.

Pour sûr d’une grande fraicheur, le Gin est un excellent partenaire des cocktails.

Prenez votre verre, Vino-Store, votre caviste en ligne vous raconte la grande histoire de cette boisson.

Les origines du gin

L’histoire du de cette boisson est ancienne. Elle remonte au 12eme siècle, lorsque l’on s’abreuvait de spiritueux à base de genièvre et d’autres herbes en utilisant une base d’eau-de-vie de céréales. Les moines distillaient ces boissons médicinales à l’époque.

Au 16eme siècle, en Hollande, et toujours pour des raisons médicinales, certains docteurs infusaient dans de l’alcool des baies de genièvre, connues pour leurs qualités diurétiques ainsi que d’autres plantes. Et cette boisson prenait le nom de « Genever » ou « Jenever »

Ce n’est qu’au 17eme siècle, pendant la Guerre de Trente Ans pour être exacte, que les soldats britanniques découvrirent cet alcool immédiatement nommé le «Dutch Courage ». On comprend très bien pourquoi.

Suite à divers embargos et situations politiques compliquées au Royaume unis, le gin comme on le connaît aujourd’hui est devenu très rapidement le premier alcool en Angleterre.

D’abord un alcool de masse et de piètre qualité, cette boisson est devenue aujourd’hui en Angleterre comme dans un grand nombre de pays producteurs, un alcool subtil et de grande finesse.

Quelles sont les grandes étapes de l’élaboration du gin?

Cette boisson est le résultat de la redistillation ou de l’infusion d’aromates, de plantes, d’épices, de fruits, dans de l’alcool neutre.

Comme tout spiritueux, le processus d’élaboration du gin est singulier et chaque étape est essentielle.

La première étape :

Distillation d’un alcool neutre. Souvent à partir d’une base de céréale, de farine, seigle ou maïs fermenté, ou encore de mélasse, de pomme de terre ou même de raisin parfois selon les maisons.

La deuxième étape :

L’aromatisation. L’alcool fermenté et distillé, alcool neutre donc, est ensuite aromatisé avec obligatoirement un aromate : la baie de genièvre. Le fruit du genévrier, ces petites baies rondes et noires sont appréciées pour leurs arômes poivrés, résineux, racinaires et sucrés, très recherchés en gastronomie.

Si l’essentiel est la baie de genièvre, ensuite chaque maison, chaque recette sont différentes.  La plupart des distilleries de gin travail avec un ensemble d’aromates, de plantes, de fleurs, de fruits de leur région.

3 règles à retenir pour l’élaboration de cette boisson : Il doit être élaboré à partir d’un alcool neutre d’origine agricole, les baies de genévrier doivent dominer dans l’assemblage des aromates et le gin doit titrer à minimum 37,5% d’alcool

Et pour aller plus loin, au royaume du gin, les amateurs et amatrices ne sont pas en reste, car il existe un grand nombre de styles de gin.

Quels sont les grands styles de gin?

Apprécié pour sa fraîcheur et sa vivacité, les flacons de gin ont le vent en poupe dernièrement car ils sont multiples.

Si le choix des aromates, et le temps d’infusion sont essentiels dans la composition du spiritueux, les tonalités offertes par les styles et les méthodes d’élaboration jouent un rôle important.

Il existe 7 styles de gin, dont voici les 2 principaux :

– Le « compound gin » : la méthode traditionnelle d’infusion aromatique (essences naturelles ou artificielles) d’un alcool neutre.

– Le « distilled gin » : élaboré avec une redistillation

Ici on distille un seconde fois l’alcool neutre avec les baies de genièvre et les autres plantes ou aromates de la recette, appelées les botaniques. Ici, ce doit être les vraies botaniques et non les essences.

Des essences peuvent être utilisées après la redistillation pour renforcer les arômes.

Quand et comment déguster le gin?

Certains dégustateurs et dégustatrices le préfèrent en cocktail apéritif avec une boisson à bulle, d’autres plutôt en fin de repas. De grands amateurs et amatrices eux le dégustent pur, pour percevoir au mieux chaque arôme.

Si le choix des moments, des personnes et des accords sont totalement personnel, nous avons envie de vous partager nos coups de cœur des cocktails délicieux et des plus belles alliances dégustées avec du Gin.

On vous propose quelques accords avec notre sélection de Gin en ligne.

– Notre cuvée Gin Mare, avec ses notes de romarin, d’olive et de thym. Le spiritueux idéal pour un classique gin and tonic, relevé d’un peu de poivre sauvage de Madagascar et de gingembre frais.

– Notre cuvée Edinburgh Gin et sa finale pleine d’agrume. Boisson parfaite avec un peu de tonic pour accompagner une belle tranche de saumon fumé.

Bonne découverte et bonne dégustation !

Retrouvez notre sélection de Gin dans votre cave en ligne.

3 résultats affichés