Vodka

Découvrez l’univers fringant de la vodka

Une eau-de-vie qui porte bien son nom. Vodka signifie « petite eau ». Cette boisson spiritueuse cristalline et transparente est, depuis la nuit des temps, l’alcool national de nombreux pays issus de l’Empire Russe (vous nous l’accorderez, on peut parler d’empire concernant la Russie 😉

Amateurs et amatrices de boissons spiritueuses, enfilez votre chapka, nous vous emmenons le temps d’un instant dans les coulisses de cette eau un peu particulière.

4 résultats affichés

Le berceau de la vodka n’est pas Russe

L’expression « na zdrowie » qui se prononce « nazdrOvié » et que l’on énonce volontiers pour trinquer avec un shot de vodka, est bel et bien Polonais. Et pour cause, la première trace écrite de vodka provient d’un document Polonais datant de 1405.

Les premières «vodkas» ont été élaborées en laissant les vins fermentés geler partiellement pendant les nuits des mois d’hiver. Une mince couche de glace se forme sur les vins, pour être ensuite écumés à plusieurs reprises, laissant au final un alcool d’environ de 25 à 35% vol.

Il était alors possible d’ajouter des saveurs pour masquer les arômes désagréables.

Bon, mais on vous rassure, aujourd’hui et depuis un sacré moment, la vodka est devenu un alcool noble et élégant.

Quelles sont les grandes étapes de l’élaboration de la vodka ?

La qualité d’une vodka, ne tient pas tellement à l’ingrédient de base, mais plutôt à la qualité et au nombre de distillation, la qualité du filtrage et la pureté de l’eau.

Le minimum syndical pour une vodka de qualité est une triple distillation.

Répétée plusieurs fois (de 4 à 8 fois en général), la distillation permet d’élever le niveau d’alcool à 95-96% et d’extraire le maximum de composés aromatiques.

La partie suivante la distillation est très important : la filtration. Elle permet de retirer les dépôts et impuretés présentes dans l’alcool distillé. En général la cette boisson est filtrée sur un lit de charbons de bois, alterné de couches de quartz.

Et la dernière étape est l’ajout d’une eau (d’où son nom), qui représente 60% de la boisson finale. L’eau peut être une eau de source, une eau glaciaire ou une eau de d’autre provenance, et la qualité de cette eau déterminera en partie la qualité du spiritueux.

On ajoute l’eau pour diminuer le taux d’alcool afin d’obtenir une vodka qui titrera aux alentours de 40°.

La dilution est réalisée par ajouts successifs de l’eau, jusqu’à obtention du degré souhaité. Une ultime étape de filtration est faite, avant que l’alcool soit mis à reposer, puis embouteillé.

Quels sont les grands styles de vodka ?

Si le choix de l’ingrédient de base de la vodka est large, on peut tout de même parler des vodka traditionnelles: Elaborée à base de seigle, de blé, de maïs, d’orge ou de pomme de terre.

Et les vodkas modernes : à base de mélasse de betterave à sucre ou toutes autres matières d’origine agricole comme les fruits (pommes, poires, cerises…), des châtaignes, ou encore du riz.

Quand et comment déguster la vodka ?

Si le choix des moments, des personnes et des accords est totalement personnel, nous avons envie de vous proposer nos coups de cœur des plus belles alliances dégustées avec de la vodka.

On vous propose quelques accords avec notre sélection de vodka en ligne.

Les vodkas aromatisées sont de plus en plus présentes, mais nous vous conseillons plutôt une vodka neutre, pour une plus grande régalade en accords mets et vins.

– Notre cuvée en ligne Grey Goose VX accompagnée d’un œuf mollet et quelques grains de caviar.

– Notre cuvée en ligne Squadron 303 et ses arômes suaves et gourmands avec une quiche poisson et crevette.

– Notre cuvée en ligne Cobalte et ses notes herbacées accompagnée  d’un gravlax de saumon à l’aneth.

Nous espérons vous avoir mis l’eau-de-vie à la bouche.

Retrouvez notre sélection de vodka en ligne pour toutes vos dégustations à la maison.