Bourgogne

Plongée dans notre sélection des vins de Bourgogne.

Partons à la rencontre de la Bourgogne, à mi chemin entre le nord et le Sud de la France, le vignoble s’étend sur 250 km de longueur du nord de Chablis au sud du Mâconnais. La Bourgogne est la région viticole de tous les mythes, les plaisirs et les mystères.

Il y a la mythique Côte-d’Or, qui englobe la Côte-de-Nuit et la Côte-de-Beaune, avec probablement les AOP et les domaines les plus prisés au monde.

On trouve également les vins de la Côte Chalonnaise et du Mâconnais, deux belles régions qui manient le chardonnay et le pinot noir avec autant de maitrise que ses consoeurs de la Côte-d’Or, mais qui pour autant restent encore accessibles pour les bourses des connaisseurs avertis.

On oublie parfois que le vignoble de l’Yonne fait aussi partie de la Bourgogne, avec des très jolies appellations en vins rouges comme en vins blancs, et l’incontournable vin blanc sec de Chablis bien sur.

Affichage de 1–20 sur 25 résultats

Ce qu’il faut savoir sur la région viticole de Bourgogne

L’histoire du vignoble de la Bourgogne remonte bien avant l’époque gallo-romaine et à commencée à se modeler au moyen Âge avec l’implantation du christianisme, car de nombreux domaines étaient rattachés aux abbayes. Vignoble historique, et, n’ayons pas peur des mots, la Bourgogne est probablement le plus vieux vignoble de France.

C’est une assez petite région viticole, elle représente 3% des terres plantées en France, mais c’est en revanche la plus grande en terme d’AOP, ça c’est à cause des crus.

Un peu de mathématique :

Le vignoble bourguignon possède 84 appellations d’origine contrôlées (AOP)

Dont : 6 appellations « régionales », comme par exemple l’AOP Coteaux Bourguignons,  l’AOP Bourgogne Aligoté ou encore l’AOP Crémant de Bourgogne.

45 appellations communales ou « villages » (avec 562 dénominations « premiers crus » sur ces appellations « village »).

Et enfin 33 appellations « grands crus », avec dans le lot certains des grands crus les plus prestigieux au monde, comme :  Richebourg Grand Cru, La Romanée Grand Cru, Romanée Conti Grand Cru (Monopole), La Tâche Grand Cru, Echézeaux Grand Cru, Grands Echézeaux Grand Cru, Clos de Vougeot Grand Cru.

Qui dit mieux ?

Ce qu’il faut savoir sur les vins de Bourgogne

La Bourgogne est la région du monocépage par excellence, avec le Beaujolais aussi quand même.

Pour les vins rouges : le cépage pinot noir règne en maître. Alors oui, sur certaines appellations régionales comme l’AOP Coteaux Bourguignons, on trouvera des assemblages de pinot noir avec le gamay, mais pour toutes les autres, c’est le pinot noir et uniquement le pinot noir.

Il y a tout de même une exception. Aujourd’hui le gamay est le cépage de prédilection des grands vins rouges du Mâconnais.

Et pour les vins blancs, le king c’est le cépage chardonnay. Vous trouverez sur certaines AOP comme Bouzeron par exemple, le prince des cépages blancs du coin : le bourgogne aligoté, que l’on aime pour sa vivacité citronnée qui donne des vins à l’acidité tranchante.

Donc vous l’aurez noté, ce n’est pas la multitude des cépages qui font la particularité de la Bourgogne, mais bel et bien la richesse des terroirs, que l’on appelle « climats » et la diversité de sols et des expositions, qui font la grande différence des vins de ce vignoble.

Quelques potins sur les vins de Bourgogne

Potin n°1 : En 775, Charlemagne, en contrepartie d’une place au paradis, fit don de ses vignes de Corton à l’Abbaye de Saulieu, d’ou les grands crus de « Corton-Charlemagne ».

Potin n°2 : Sans vous refaire toute l’histoire des Ducs de Bourgogne, il faut savoir qu’à l’époque, c’est le gamay qui régnait sur les vignes de Bourgogne. Mais en 1395, Philippe le Hardi prit une mesure radicale : l’interdiction du « déloyal gamay » et tant qu’à faire, de tous les autres cépages rouges que le pinot  noir! Le pinot noir fut ainsi sacré cépage emblématique de la qualité du vignoble bourguignon.

Potin n°3 : Qui n’est pas vraiment un potin mais bon c’est à savoir : Les « Climats de Bourgogne » sont inscrits au Patrimoine mondial de l’humanité depuis le 4 juillet 2015, c’est la reconnaissance d’un territoire unique au monde vieux de 2000 ans !

Les accords dont on ne se lassera jamais avec les vins Bourgogne.

L’accord typique : Mercurey Vieilles Vignes – Faiveley & son Bœuf Bourguignon. Celui là, on s’en doute, restera le plus abouti de tous les accords mets et vins. Nos régions ont du talent, alors quand les mets et les vins s’en mêlent sur un même terroir, ça donne du bonheur en bouche.

L’accord de région : Rully Chaponniere – Domaine Belleville & son jambon persillé. Parce que les choses les plus simples sont les meilleures.

L’accord inattendu : Chablis Dame Nature – La Chablisienne & son Chaource. Tout bon amateur de finesse qui se respecte sera séduit par cet accord onctueux et cristallin.

Régalez-vous et retrouvez tous nos coups de cœur des vins de Bourgogne sur notre sélection en ligne.