Porto

Découvrez l’univers envoûtant du vin de Porto

Si le vin de Porto résonne plus pour vous comme la destination de vos prochaines vacances, plutôt qu’un nectar à partager et déguster sur un Chesterfield bien cosy, alors vous êtes au bon endroit pour découvrir la profondeur et la richesse de ces vins un peu particuliers, mais délicieusement addictifs.

Et pour celles et ceux qui ne sont plus à convaincre et qui se délectent déjà des vins de porto, et bien venez découvrir avec nous, l’envers du décor ainsi que quelques accords mémorables que l’on a pu déguster avec des vins de portos.

En piste pour un voyage haut en saveurs, en odeur et en couleur. Vino-Store votre caviste en ligne vous fait faire un tour d’horizon de ce vin incontournable et voluptueux du Portugal.

Et si les français y étaient un peu pour quelque chose ?

Revenons sur les origines du vin de porto.

On vous annonce tout de suite que le parallèle est totalement tiré par les cheveux, mais voilà ce qu’il s’est passé.

Courant 18e siècle, fin 17eme, notre ministre de l’époque : Colbert, proclame un embargo envers les Anglais. Nos amis d’outre manche étant de fervent consommateurs de notre clairet de Bordeaux, ce vin qui se situe à la frontière du vin rouge et du vin rosé, se voient privés de leur élixir préféré. Qu’à cela ne tienne, ils sont allés chercher un peu plus bas, et ont commencé à importer des vins Portugais, de la région du Douro.

Le transport étant long et chargé de multiples changements de température et mouvements, les producteurs ont pris l’habitude d’ajouter de l’eau-de-vie au vin pour supporter le transport. Et de fil en aiguille, les méthodes d’élaboration de ce vin aux degrés alcooliques plus élevés, se sont affinées pour devenir une boisson d’appellation contrôlée très élaborée.

Quel type de vin est le porto ?

Le vin de porto entre dans la catégorie des vins mutés, et est produit dans la région du Haut Douro, au Portugal donc.

Au coté des vins de Madère, ou encore des vins de Xeres en Espagne. D’autres types de vins mutés sont produits en France, comme par exemple les vins doux naturels : ceux de l’AOP Muscat de Beaumes-de-Venise, AOP Banyuls , AOP Rivesaltes, ou encore AOP Muscat du Cap-Corse. Puis il y a les vins de liqueur, eux aussi mutés. Le pineau des Charentes, le floc de Gascogne, le macvin du Jura…

Un vin muté est un vin dont la fermentation a été arrêtée par l’ajout d’un alcool neutre (mutage) pour conserver du sucre résiduel, de la densité aromatique et augmenter le degré d’alcool.

Concernant les vins de porto, c’est ensuite le choix de contenant et du temps de vieillissement qui déterminera le style et la qualité du vin.

Avec un incroyable potentiel de garde, renforcé par le mutage.

Quels sont les grands styles de vins de Porto ?

L’univers du porto peut paraître un peu vaste au premier abord. Nous allons essayer de vous récapituler tout cela.

Il y a deux grandes familles à retenir, dans lesquelles la gamme se décline en différents styles.

La famille des portos oxydatifs : c’est a dire élevés au contact de l’air, sous bois.

Et la famille des vins de portos réductifs : c’est à dire élevés avec peu de contact avec l’air. D’abord élevés sous bois puis ensuite en bouteille.

Un vin de porto élevé sous bois, en contact avec l’air, comme les fûts de petite capacité, évoluera plus rapidement qu’un porto vieilli en contenant de grande capacité, en bouteille ou à l’abri de l’air.

Dans la famille des portos élevés sous bois uniquement, il y a 3 styles :

Les portos de type Ruby : sont des vins d’assemblage de vins mutés de différents millésimes, vieillis dans des foudres, dans lequel on retrouve :

-Le porto Ruby, vieilli deux ou trois ans en foudre

-Le porto Reserve, vieilli un peu plus longtemps

-Le Porto Vintage de mise en bouteille tardive (LBV), vieilli de 4 à 6 ans en foudre.

Ils ont en commun des arômes juvéniles et frais de fruits rouges croquants, de cassis, de fruits frais.

Les portos de type Tawny : élaborés à partir d’assemblage de vins mutés de différents millésimes et vieillis plus longtemps que les Ruby, et dans des fûts de chêne et non des foudres (des fûts de chêne portugais de 635 litres environ), dans lesquels on retrouve :

-Les tawny, vieilli entre 3 et 5 ans

-Les Tawny Reserve, eux vieillis entre 7 et 8 ans.

-Les Tawny avec mention d’âge, vieillis en fûts et dont l’âge moyen des vins assemblés est celui indiqué sur l’étiquette (10, 20, 30, et plus de 40 ans).

Ces portos là sont plus complexes, avec des arômes plus évolués et persistants.

Enfin les portos blancs, élaborés à partir de cépages blancs. Elevé deux ou trois ans en foudres, ils se déclinent en doux ou sec.

Dans la famille des portos vieillis en bouteille on retrouve :

– Les vintages classiques : les meilleurs raisins d’un seul millésime sont sélectionnés et le vin est vieilli deux ans en foudre, puis en bouteille. Plus on attend, plus le vin évolue en bouteille.

-Les Portos Crusted: issu d’un assemblage, vieilli sous bois, puis en bouteille.

Quand et comment déguster le vin de Porto ?

Si le choix des moments, des personnes et des accords est totalement personnel, nous avons envie de vous proposer notre coup de cœur d’une très belle alliance dégustée avec du porto.

Voici un accord incontournable avec un porto de notre sélection en ligne.

La cuvée Andresen Special Reserve Tawny avec un peu de stilton sur une tranche de pain de campagne grillée.

A vous de déguster !

Retrouvez notre sélection de vin de porto sur notre cave en ligne.

2 résultats affichés