Whisky

Découvrez l’univers chaleureux du whisky

Le whisky, ce spiritueux venu tout droit du Royaume-Uni, dont l’origine est disputée entre le Irlandais et les Ecossais.

Si l’on s’en tient à la signification latine du mot « spiritueux », qui désigne le produit d’une distillation, on considéra alors ce pur produit de l’alambic comme une essence spirituelle.

A consommer avec modération bien entendu, l’univers du whisky est passé en quelques années, d’une sphère assez élitiste, de connaisseurs, à une sphère beaucoup plus ouverte et accessible au plus grand nombre.

De nombreux pays produisent aujourd’hui leurs flacons de whisky, chacun avec des typicités gustatives et aromatiques propres.

Allez, on jette les céréales et on vous en dit plus sur cette boisson passionnante.

Les origines du whisky

Avec la découverte du processus de distillation de l’alcool, autour du Xe siècle, la grande porte de l’élaboration des boissons spiritueuses à été ouverte. Ca ne nous rajeunit pas tout ça, mais enfin…. A la base, les alchimistes s’en servaient pour la création de parfums.

Petit à petit, l’Homme, s’est approprié cette technique en distillant des fruits, des céréales, des légumes, des plantes, un peu tout ce qui lui tombait sous la main en fait. L’eau-de-vie était née.

Le premier spiritueux élaboré à partir d’orge fermenté est souvent attribué aux moines irlandais, dont les premiers échantillons remontent au XIe siècle. Mais la proximité de l’Ecosse et de l’Irlande, et les échanges commerciaux entre les deux pays, ont fait apparaître le whisky très tôt dans l’histoire des Ecossais aussi.

Le débat reste ouvert, quoi qu’il en soit, cette riche boisson spiritueuse qu’est le whisky est bel et bien originaire de ces deux îles du Royaume-Uni.

Quelles sont les grandes étapes de l’élaboration du whisky ?

Comme tout alcool, le processus d’élaboration de cette boisson est singulier et chaque étape est essentielle.

La première étape : le maltage. La base de cette boisson, c’est l’orge. Ce dernier est donc lavé dans une première cuve, puis mis à tremper dans une autre et ensuite mis en germer dans ce que l’on appelle un tambour.

C’est à ce moment là que l’orge devient le malte, qui est alors mis à sécher dans des fours. L’orge malté est ensuite réduit en farine.

Etape 2 : Le brassage. La farine de malte est brassée dans de l’eau chaude.

Etape 3 : La fermentation. Le moût de malte est laissé à fermenter avec des levures.

Etape 4 : La distillation. Direction les alambics. « Les » alambics, car il sera nécessaire de distiller l’alcool de base au moins deux fois. La première distillation permet de récupérer un distillat peu alcoolisé (enfin tout est relatif). Et la deuxième distillation donnera un distillat à l’alcool suffisant.  Certaines maison font une demie voire une 3eme distillation.

Etape 5 : Le vieillissement en fût. Qui donnera sa couleur, sa texture, sa concentration et ses arômes au spiritueux.

Voilà maintenant que vous savez tout de l’élaboration des flacons de whisky, votre caviste en ligne vous emmène un peu plus loin, au royaume des amateurs de styles multiples.

Quels sont les grands styles de whisky ?

La liste est assez longue, mais si il y a quelques grands styles de whisky à retenir, ce sont les suivants :

– Le whisky Single malt : Lorsque l’orge malté provient d’une seule distillerie.

– Le Scotch whisky : élaboré en méthode traditionnelle, produit en Ecosse et élevé en fût de chêne minimum 3 ans.

– Le Bourbon : Whisky américain, élaboré avec un mélange de céréale dont minimum 51% de maïs.

– Le whisky Blend : Assemblage de différents whiskies, de différentes distilleries.

– Le Rye whisky : élaboré avec un mélange de céréale dont minimum 51% de seigle.

Du whisky, on en produit sur les cinq continents, mais quelques pays en dehors de l’Irlande et de l’Ecosse, tirent leur épingle du jeu :

Le Japon, les Etats-Unis, la France et l’Australie.

Quand et comment déguster le whisky ?

Certains dégustateurs et dégustatrices le préfèrent seul à l’apéritif, d’autre en fin de repas, comme digestif, d’autres amateurs et amatrices eux l’apprécient en cocktail.

Si le choix des moments, des personnes et des accords est totalement personnel, nous avons envie de vous proposer nos coups de cœur des plus belles alliances dégustées avec du whisky.

On vous propose quelques accords avec notre sélection de whisky en ligne

– La cuvée Glen moray viellie en fût de  chardonnay avec son plateau d’huître. Un accord d’une grande puissance et longueur en bouche. La texture et la salinité de l’huitre sont de bons partenaires pour enrober l’alcool et faire ressortir les notes butterscotch du whisky.

– La cuvées Rozelieures Collection Fumé avec du fromage à pate persillé (Stilton). Amateurs et amatrices de profondeurs fumées, cet accord est pour vous. Surprenant et élégant à la fois.

– La cuvée Nikka Coffey Grain et sa charcuterie fine de Bellota ou jambon de parme. Un accord rond et salin à la longueur en bouche infinie.

Bonne dégustation.

Et venez retrouvez sur notre cave en ligne tout notre gamme de whisky.